Chris Mburu : « La pandémie de Covid-19 est le plus grand défi mondial de l’histoire de l’ONU, 75 ans après sa création »

La pandémie de Covid-19 vient « rappeler violemment » à l’humanité une chose : « nous sommes comme les maillons d’une chaîne : du maillon le plus faible dépend la force du tout », a dit Chris Mburu, coordonnateur résident du système des Nations Unies en République du Congo, lors d’une visioconférence organisée dans le cadre de la célébration du 75ème anniversaire de la création de l’ONU, vendredi 23 octobre 2020 à Brazzaville.

La mission fondatrice de l’ONU est plus importante que jamais

Cette commémoration a été placée sous le thème : « L’avenir que nous voulons, l’ONU qu’il nous faut : réaffirmons notre attachement collectif au multilatéralisme ». Chris Mburu a justifié l’importance du multilatéralisme face à l’impact planétaire de la Covid-19 en ces termes : « À l’heure où nous parlons, la pandémie de coronavirus (COVID-19) continue de faire des vagues dans le monde entier. Elle s’est révélée être le plus grand défi mondial de l’histoire de l’Organisation des Nations Unies. Non seulement elle a fait de nombreux morts et des malades graves, mais elle a aussi provoqué une récession économique mondiale et une aggravation de la pauvreté, dans un climat d’angoisse et de peur. La pression sur nos sociétés, nos économies et nos systèmes de santé est énorme. »

Face à ces défis ; le fonctionnaire onusien a indiqué, en se référant au message du secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, sur les 75 ans des Nations Unies, que la mission fondatrice de l’Organisation est aujourd’hui plus importante que jamais. Chris Mburu a cité, entre autres, la nécessité de « promouvoir la dignité humaine, protéger les droits humains, veiller au respect du droit international et sauver l’humanité de la guerre ». Car, « Née des cendres de la seconde guerre mondiale pour maintenir la paix et la sécurité internationales et promouvoir la coopération entre les Etats membres, cette organisation a fait beaucoup de chemin », a déclaré le coordonnateur résident du système des Nations Unies au Congo.

L’engagement du Congo à bâtir un solide partenariat avec les Nations Unies salué

En outre, il a salué l’engagement du Congo, sous le leadership de son président, Denis Sassou Nguesso, « à bâtir un solide partenariat avec les Nations Unies » à travers « la création des conditions favorables à la bonne conduite, par le Système des Nations Unies, des actions de développement ». « Mais la route reste encore longue », a reconnu Chris Mburu en faisant, certainement, à l’allusion à l’ensemble des interventions de l’ONU dans le monde et à toutes les revendications des Etats membres, à l’instar de celle relative à l’augmentation du nombre de sièges permanents et non permanents de l’Afrique au Conseil de sécurité des Nations Unies.

Cette revendication a été au centre du message du Congo lu par le ministre des Affaires étrangères, Jean Claude Gakosso. La revendication de l’Afrique, réitérée par le ministre en charge des relations extérieures, Jean Claude Gakosso, avait déjà fait l’objet de la première question de la presse congolaise posée à Chris Mburu lors d’une réunion de sensibilisation des professionnels des médias, organisée mardi 29 septembre 2020 et inscrite également dans le cadre des activités du 75 ans de l’ONU. Selon un article des Dépêches de Brazzaville du 17 mai 2017, la revendication africaine « s’avère nécessaire puisque la structuration de l’Organisation des Nations unies est restée la même depuis sa création, et ne reflète plus la nouvelle configuration mondiale qui exige de celle-ci, une profonde réforme en vue de répondre aux exigences actuelles ».

En tout cas, Chris Mburu, représentant du secrétaire général des Nations Unies au Congo, ne manquerait pas de transmettre les revendications du Congo, y compris celle de la presse congolaise, à New York.

Jean René Kule Kongba

Extrait du message du secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, l’occasion du 75è anniversaire des Nations Unies, lu par le coordonnateur résident du système des Nations Unies au Congo, Chris Mburu

« Le moment est venu d’intensifier les efforts de paix pour parvenir à un cessez-le-feu mondial. Le temps presse. Nous devons également faire la paix avec notre planète. L’urgence climatique menace la vie elle-même. Nous devons mobiliser le monde entier pour atteindre la neutralité carbone, c’est-à-dire atteindre zéro émission nette de gaz à effet de serre d’ici à 2050. Un nombre croissant de pays et d’entreprises se sont déjà engagés à atteindre cet objectif.

Partout dans le monde, nous devons faire plus pour mettre fin aux souffrances humaines causées par la pauvreté, les inégalités, la faim et la haine – et lutter contre la discrimination fondée sur la couleur de peau, la religion, le sexe ou toute autre distinction. Depuis des mois que dure la pandémie, nous assistons à une augmentation effrayante des violences commises contre les femmes et les filles. Nous devons poursuivre les progrès accomplis jusqu’ici. Un travail de collaboration remarquable au niveau mondial est en cours afin de mettre au point un vaccin contre le COVID-19 qui soit à la fois sûr, abordable et accessible à tous.

Les Objectifs de développement durable représentent notre plan et source d’inspiration pour mieux nous relever. Nous sommes face à des défis d’une ampleur colossale. Nous pouvons les surmonter, si nous coopérons et faisons preuve de solidarité. C’est la raison d’être même des Nations Unies.

En ce jour d’anniversaire, j’invite les femmes et les hommes du monde entier à s’unir. L’Organisation des Nations Unies n’est pas seulement à vos côtés: elle vous appartient ; c’est vous, c’est nous, les peuples. Ensemble, défendons les valeurs imprescriptibles de la Charte des Nations Unies. Poursuivons les progrès que nous avons accomplis au fil des décennies. Agissons pour que notre vision commune d’un monde meilleur pour tous devienne réalité ».

Partagez cet article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

A propos de l'auteur

Commentaires

  • L’Afrique, par la voix de Jean Claude Gakosso, réitère sa revendication d’avoir deux sièges permanents au Conseil de sécurité des Nations Unies

    L’Afrique, par la voix de Jean Claude Gakosso, réitère sa revendication d’avoir deux sièges permanents au Conseil de sécurité des Nations Unies

    « Les pays africains ne peuvent indéfiniment s’accommoder d’être marginalisés dans les cercles où se décide l’avenir du monde entier dont…
    En savoir plus
    Le système des Nations Unies au Congo mise sur la presse pour mieux faire connaître son travail

    Le système des Nations Unies au Congo mise sur la presse pour mieux faire connaître son travail

    Le système des Nations Unies – dont l’appui au développement de la République du Congo remonte dans les années 70…
    En savoir plus

  • Guterres : l’Assemblée générale de l’ONU doit rassembler le monde pour vaincre le coronavirus

    Guterres : l’Assemblée générale de l’ONU doit rassembler le monde pour vaincre le coronavirus

    Au début de cette 75e session de l’Assemblée générale des Nations Unies, le chef de l’ONU a plaidé, mercredi, pour…
    En savoir plus
    739 cas de violations des droits de l’homme documentés en RDC en juillet 2020

    739 cas de violations des droits de l’homme documentés en RDC en juillet 2020

    En juillet 2020, le Bureau conjoint des Nations Unies aux droits de l’homme (BCNUDH) en République démocratique du Congo (RDC)…
    En savoir plus
    La Région africaine renforce sa préparation au nouveau coronavirus

    La Région africaine renforce sa préparation au nouveau coronavirus

    Brazzaville, le 5 février 2020 – Bien qu’aucun cas confirmé de nouveau coronavirus n’ait été signalé dans la Région africaine, l’Organisation…
    En savoir plus
    L’Administration Trump menace d’interdire de visa aux enquêteurs de la CPI

    L’Administration Trump menace d’interdire de visa aux enquêteurs de la CPI

    Selon un communiqué de Human Rights Watch (HRW) daté du 15 mars 2019, cette menace serait motivée par « une possible…
    En savoir plus
    JIF 2019 : la CPI se joint aux appels pour une plus grande égalité

    JIF 2019 : la CPI se joint aux appels pour une plus grande égalité

    Aujourd’hui, le 8 mars 2019, la Cour pénale internationale (« CPI » ou la « Cour ») célèbre la Journée…
    En savoir plus

  • Leadership Féminin

    Désirer  ou dominer ?

    Désirer ou dominer ?

    Cet article publié, trois jours avant la Saint Valentin 2020, n’a nullement l’intention de donner des réponses toutes faites. Son…
    En savoir plus
    Valdie kaya Muissy : « Avec le 8 mars, les femmes africaines ont importé une histoire qui n’est pas la leur »

    Valdie kaya Muissy : « Avec le 8 mars, les femmes africaines ont importé une histoire qui n’est pas la leur »

    Face aux dérives constatées lors des célébrations de la Journée internationale de la femme sur le continent africain, en général,…
    En savoir plus
    Madeleine Mbongo Mpasi : « Les lignes ont semblé bouger pour ce qui est de la liberté de la presse en RDC »

    Madeleine Mbongo Mpasi : « Les lignes ont semblé bouger pour ce qui est de la liberté de la presse en RDC »

    Mariée et mère de famille, Madeleine Mbongo Mpasi est professeure des Universités. Sa spécialité : l’enseignement et les approches théoriques du…
    En savoir plus
    Bichette Lweso Yagbiaka chargée pour renforcer l’ancrage de l’UNC dans le Nord-Ubangi

    Bichette Lweso Yagbiaka chargée pour renforcer l’ancrage de l’UNC dans le Nord-Ubangi

    Fort de son succès à la présidentielle de 2018, en partenariat avec l’UDPS, l’UNC de Vital Kamerhe tient à consolider…
    En savoir plus
    Olivia Bumba « Il faut avoir de la passion pour exercer le métier de cuisinier »

    Olivia Bumba « Il faut avoir de la passion pour exercer le métier de cuisinier »

    Chef de cuisine et patronne du restaurant La Pirogue à Brazzaville, Olivia Bumba est spécialiste de la cuisine française. Cependant,…
    En savoir plus
    Rebecca Mbette : « L’association Maman Chérie a pour objectif de donner aux femmes les moyens d’assumer leur rôle de première éducatrice de la famille »

    Rebecca Mbette : « L’association Maman Chérie a pour objectif de donner aux femmes les moyens d’assumer leur rôle de première éducatrice de la famille »

    Française d’origine congolaise, Rebecca Mbette, prône l’interculturalité comme une valeur essentielle. C’est pourquoi, profondément marquée par les violences urbaines qui…
    En savoir plus
    Un champ pour chaque moziki, tel est le credo d’Elphie Schella Tsana

    Un champ pour chaque moziki, tel est le credo d’Elphie Schella Tsana

    Un champ pour chaque moziki (mutuelle). C’est une initiative lancée par Mme Elphie Schella Tsana, présidente de l’Association des mères…
    En savoir plus
    Arielle Teddy THOMBET MOUBIHI : « L’éducation est primordiale pour espérer atteindre une réelle égalité des sexes »

    Arielle Teddy THOMBET MOUBIHI : « L’éducation est primordiale pour espérer atteindre une réelle égalité des sexes »

    Arielle Teddy THOMBET MOUBIHI née BOUHOYI vient de totaliser vingt ans de carrière dans le metier de la communication où…
    En savoir plus
    Valdie Kaya : « L’éducation sexuelle commence par la connaissance du sexe opposé »

    Valdie Kaya : « L’éducation sexuelle commence par la connaissance du sexe opposé »

    Valdie Kaya est en train de se spécialiser en sexologie à l’Institut de sexologie de Paris. Elle nous dévoile, ici,…
    En savoir plus
    Appel de Danielle Sassou Nguesso à rejoindre le mouvement Libérons l’égalité

    Appel de Danielle Sassou Nguesso à rejoindre le mouvement Libérons l’égalité

    Mme Danielle Sassou Nguesso, présidente de la Fondation Sounga, a lancé un appel à l’égalité homme-femme et à rejoindre le…
    En savoir plus

  • Toseka