Pont route-rail Brazzaville-Kinshasa : L’inconstance de Felix Tshisekedi l’expose au mépris

L’incohérence caractérise la communication du président de la RDC, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. Un maque fréquent de cohérence reflétant l’inconstance de Felix Tshisekedi dans les prises de décisions depuis son arrivée au sommet de l’Etat. Ses déclarations sur le projet de construction Pont route-rail Brazzaville-Kinshasa en sont une illustration.

En séjour récemment à Bunia, Félix Tshilombo, a mis en sourdine le projet de l’érection du pont route-rail sur le fleuve Congo, à la hauteur de la ville de Kinshasa. C’était au cours d’une conférence de presse avec la presse nationale. Le président a déclaré notamment : « Il est plus que nécessaire que le projet du port en eau profonde de Banana soit mise en route avant la mise en œuvre du pont route-rail Kinshasa-Brazzaville ».

Si cette décision va dans le sens de l’intérêt national et de la sécurité globale de la RDC, il sied néanmoins de rappeler deux déclarations antérieures contraires à celle-ci. En effet, séjournant du 11 au 14 juin dernier à Malabo en Guinée Equatoriale dans le cadre des travaux de l’assemblée annuelle du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), Félix Tshisekedi avait donné son accord de principe pour le financement dudit projet. Ceci implique un accord de principe pour le démarrage des travaux annoncé pour août 2020 par le président de la BAD, M. Akinwumi Adesina.

Manque de constance et difficile lisibilité

Deux mois plus tôt, soit le 19 avril 2019, lors de la cérémonie de lancement des travaux de réfection de la route Boma – Banana, Félix Tshisekedi avait pris l’engagement ferme de prioriser la construction du port en eau profonde de Banana.

Ces changements de position en fonction des interlocuteurs laissent apparaître dans le chef l’Etat congolais, un manque de constance et une difficile lisibilité de sa politique et de ses actions. Une telle perception est discréditante et sème le doute dans les esprits tant des investisseurs que des Congolais eux-mêmes. Un président inconstant est dangereux puisqu’imprévisible.

L’exemple du président Mobutu

Il est évident que l’impréparation, le manque d’expérience et le désir de prouver qu’il est le président de la RDC peut pousser Antoine Félix Tshilombo à prendre des décisions confuses. Et ce n’est que de l’orgueil. Il serait intéressant que Félix Tshisekedi s’inspire de l’expérience de son parrain, le Maréchal Mobutu Sese Seko. En effet, harcelé par Mouamar Kadhaffi qui tenait à acheter les eaux du fleuve Congo, le président Mobutu lui répondit qu’il préférait transmettre le dossier aux experts pour étude avant toute décision.

Ce conseil lui était prodigué par son conseiller spécial en matière de sécurité en lingala, tellement le président Kadhaffi, chéquier en mains, pressait son homologue zaïrois. De fait, il s’agissait d’un refus poli. Mais dans une autre hypothèse, une telle réponse permet au dirigeant de prendre son temps pour mûrir un dossier, au lieu de chercher à tout prix à plaire, au risque de déplaire et de se discréditer.

Pour plusieurs raisons, tout dirigeant congolais responsable ne peut qu’être opposé au projet de construction d’un pont devant relier Brazzaville et Kinshasa. Toutefois, l’accord de principe de Félix Tshisekedi a été communiqué au président du Groupe de la BAD alors que le président congolais avait émis un avis contraire à Boma, de même que la position qu’il vient de donner à Bunia sèment le doute sur les aptitudes de Félix Tshisekedi à appréhender les dossiers et à réagir sereinement. Bien plus, personne ne saurait affirmer que c’est là sa décision définitive. Ce qui constitue un drame.

Une action politique efficiente, tout comme la gouvernance de la chose publique, se repose sur la cohérence et le respect des engagements pris en toute connaissance des causes. Quant à la communication, axée sur une analyse situationnelle, elle viendra s’aligner sur cette démarche pour permettre aux différentes initiatives entreprises d’être cohérentes et visibles.

Éden Gingatimo

Partagez cet article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

A propos de l'auteur

Commentaires

  • Recrutement des Directeurs centraux pour le compte du ministère en charge de l’enseignement technique et de l’emploi

    SERVTEC CONGO, recrute pour le Ministère de l’Enseignement Technique et Professionnel, de la Formation Qualifiante et de l’Emploi du Congo-Brazzaville…
    Read More

  • L’Administration Trump menace d’interdire de visa aux enquêteurs de la CPI

    L’Administration Trump menace d’interdire de visa aux enquêteurs de la CPI

    Selon un communiqué de Human Rights Watch (HRW) daté du 15 mars 2019, cette menace serait motivée par « une possible…
    Read More
    JIF 2019 : la CPI se joint aux appels pour une plus grande égalité

    JIF 2019 : la CPI se joint aux appels pour une plus grande égalité

    Aujourd’hui, le 8 mars 2019, la Cour pénale internationale (« CPI » ou la « Cour ») célèbre la Journée…
    Read More

  • Leadership Féminin

    Madeleine Mbongo Mpasi : « Les lignes ont semblé bouger pour ce qui est de la liberté de la presse en RDC »

    Madeleine Mbongo Mpasi : « Les lignes ont semblé bouger pour ce qui est de la liberté de la presse en RDC »

    Mariée et mère de famille, Madeleine Mbongo Mpasi est professeure des Universités. Sa spécialité : l’enseignement et les approches théoriques du…
    Read More
    Bichette Lweso Yagbiaka chargée pour renforcer l’ancrage de l’UNC dans le Nord-Ubangi

    Bichette Lweso Yagbiaka chargée pour renforcer l’ancrage de l’UNC dans le Nord-Ubangi

    Fort de son succès à la présidentielle de 2018, en partenariat avec l’UDPS, l’UNC de Vital Kamerhe tient à consolider…
    Read More
    Olivia Bumba « Il faut avoir de la passion pour exercer le métier de cuisinier »

    Olivia Bumba « Il faut avoir de la passion pour exercer le métier de cuisinier »

    Chef de cuisine et patronne du restaurant La Pirogue à Brazzaville, Olivia Bumba est spécialiste de la cuisine française. Cependant,…
    Read More
    Rebecca Mbette : « L’association Maman Chérie a pour objectif de donner aux femmes les moyens d’assumer leur rôle de première éducatrice de la famille »

    Rebecca Mbette : « L’association Maman Chérie a pour objectif de donner aux femmes les moyens d’assumer leur rôle de première éducatrice de la famille »

    Française d’origine congolaise, Rebecca Mbette, prône l’interculturalité comme une valeur essentielle. C’est pourquoi, profondément marquée par les violences urbaines qui…
    Read More
    Un champ pour chaque moziki, tel est le credo d’Elphie Schella Tsana

    Un champ pour chaque moziki, tel est le credo d’Elphie Schella Tsana

    Un champ pour chaque moziki (mutuelle). C’est une initiative lancée par Mme Elphie Schella Tsana, présidente de l’Association des mères…
    Read More
    Arielle Teddy THOMBET MOUBIHI : « L’éducation est primordiale pour espérer atteindre une réelle égalité des sexes »

    Arielle Teddy THOMBET MOUBIHI : « L’éducation est primordiale pour espérer atteindre une réelle égalité des sexes »

    Arielle Teddy THOMBET MOUBIHI née BOUHOYI vient de totaliser vingt ans de carrière dans le metier de la communication où…
    Read More
    Valdie Kaya : « L’éducation sexuelle commence par la connaissance du sexe opposé »

    Valdie Kaya : « L’éducation sexuelle commence par la connaissance du sexe opposé »

    Valdie Kaya est en train de se spécialiser en sexologie à l’Institut de sexologie de Paris. Elle nous dévoile, ici,…
    Read More
    Appel de Danielle Sassou Nguesso à rejoindre le mouvement Libérons l’égalité

    Appel de Danielle Sassou Nguesso à rejoindre le mouvement Libérons l’égalité

    Mme Danielle Sassou Nguesso, présidente de la Fondation Sounga, a lancé un appel à l’égalité homme-femme et à rejoindre le…
    Read More

  • Toseka