Félix Tshisekedi, accusé de haute trahison par Honoré Ngbanda, doit se justifier sans tarder

Félix Antoine Tshilombo Tshisekedi, 5ème président de la RDC, serait-il un traître ou une marionnette œuvrant au profit du Rwanda pour la balkanisation de notre pays ? Honoré Ngbanda Nzambo ko Atumba, ancien conseiller spécial du Maréchal Mobutu et président de l’APARECO a répondu, sans ambages, par l’affirmative à cette question.

L’ex-patron des barbouzes de la 2ème République a, dans une communication diffusée le 4 juillet 2019 sur le site Internet de l’APARECO, écrit que Félix Tshisekedi, « Sous la haute pression de Paul Kagamé » vient « d’ouvrir discrètement des négociations avec les Tutsis rwandais pour la cession de Minembwe, commune créée de toutes pièces, contre la volonté des Congolais autochtones par Azarias Ruberwa lors de son récent passage à la tête du ministère stratégique de décentralisation et des réformes institutionnelles. »

« Sachez que certaines étapes du processus de balkanisation de la RDC que Kagamé et le lobby tutsi-power hésitaient de franchir hier par peur de la réaction des Congolais, aujourd’hui, avec la présence et la complicité de Félix Tshisekedi qui leur sert de marionnette et de masque, Kagamé et ses frères disais-je, n’ont plus peur de les franchir au grand jour !  Aujourd’hui, Kagamé continue de déverser, en accord avec Félix Thsisekedi, des bataillons de l’armée rwandaise sur notre territoire sous couvert de coopération militaire », a renchéri Honoré Ngbanda.

Face à la gravité de ces accusations considérées comme la haute trahison et susceptibles d’entrainer la destitution du chef de l’Etat congolais selon la constitution en vigueur en RDC, Félix Tshisekedi n’a d’autre choix que de se justifier sans tarder. En effet, selon l’alinéa trois de l’article 69 de la constitution le président de la République « est le garant de l’indépendance nationale, de l’intégrité du territoire, de la souveraineté nationale et du respect des traités et accords internationaux. »

Par ailleurs, l’alinéa 1 de l’article 165 de cette loi fondamentale stipule : « il y a haute trahison lorsque le Président de la République a violé intentionnellement la constitution ou lorsque lui ou le Premier ministre sont reconnus auteurs, coauteurs ou complices de violations graves et caractérisées des Droits de l’Homme, de cession d’une partie du territoire national. » Et ici Honoré Ngbanda parle bel et bien d’un complot visant la cession de Minembwe qui est une partie du territoire de la RDC.

Faut-il ajouter que Félix Tshisekedi a aussi prêté serment « d’observer et de défendre la constitution et les lois de la République ; de maintenir son indépendance et l’intégrité de son territoire ; de sauvegarder l’unité nationale ; de ne me laisser guider que par l’intérêt général et le respect des droits de la personne humaine ; de consacrer toutes ses forces à la promotion du bien commun et de la paix; de remplir, loyalement et en fidèle serviteur du peuple, les hautes fonctions qui me sont confiées ».

Ainsi, Félix Tshisekedi ne doit pas seulement se justifier de ne pas être une marionnette ni le Vichy congolais. Le président de la République démocratique du Congo, en sa qualité de Commandant suprême des FADRC, a aussi l’obligation de poser des actes attestant sa volonté et sa détermination à faire la guerre aux ennemis de son pays et de son peuple. En outre, les allégations faisant état de l’allégeance de Félix Tshisekedi à l’égard de Joseph Kabila et Paul Kagamé (président du Rwanda), accusés par Honoré Ngbanda et d’autres compatriotes d’être les cerveaux moteurs de la balkanisation de la RDC et de tous les maux qui endeuillent et détruisent l’Est de la RDC et ses habitants, commandent à ce que Félix Tshisekedi affiche clairement sa position par des actions conséquentes.

L’heure de la vérité a donc sonné pour Félix Tshisekedi. Tôt ou tard, l’histoire donnera raison à Félix Tshisekedi ou à Honoré Ngbanda. Mais pour l’instant, la vérité, selon nos compatriotes du Grand Kivu, victimes des barbaries qui y sévissent, est du côté du président de l’APARECO.

Jean René Kule Kongba

Cliquer sur ce lien pour lire l’intégralité de la communication d’Honoré Ngbanda.

Partagez cet article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

A propos de l'auteur

Commentaires

  • Recrutement des Directeurs centraux pour le compte du ministère en charge de l’enseignement technique et de l’emploi

    SERVTEC CONGO, recrute pour le Ministère de l’Enseignement Technique et Professionnel, de la Formation Qualifiante et de l’Emploi du Congo-Brazzaville…
    Read More

  • L’Administration Trump menace d’interdire de visa aux enquêteurs de la CPI

    L’Administration Trump menace d’interdire de visa aux enquêteurs de la CPI

    Selon un communiqué de Human Rights Watch (HRW) daté du 15 mars 2019, cette menace serait motivée par « une possible…
    Read More
    JIF 2019 : la CPI se joint aux appels pour une plus grande égalité

    JIF 2019 : la CPI se joint aux appels pour une plus grande égalité

    Aujourd’hui, le 8 mars 2019, la Cour pénale internationale (« CPI » ou la « Cour ») célèbre la Journée…
    Read More

  • Leadership Féminin

    Madeleine Mbongo Mpasi : « Les lignes ont semblé bouger pour ce qui est de la liberté de la presse en RDC »

    Madeleine Mbongo Mpasi : « Les lignes ont semblé bouger pour ce qui est de la liberté de la presse en RDC »

    Mariée et mère de famille, Madeleine Mbongo Mpasi est professeure des Universités. Sa spécialité : l’enseignement et les approches théoriques du…
    Read More
    Bichette Lweso Yagbiaka chargée pour renforcer l’ancrage de l’UNC dans le Nord-Ubangi

    Bichette Lweso Yagbiaka chargée pour renforcer l’ancrage de l’UNC dans le Nord-Ubangi

    Fort de son succès à la présidentielle de 2018, en partenariat avec l’UDPS, l’UNC de Vital Kamerhe tient à consolider…
    Read More
    Olivia Bumba « Il faut avoir de la passion pour exercer le métier de cuisinier »

    Olivia Bumba « Il faut avoir de la passion pour exercer le métier de cuisinier »

    Chef de cuisine et patronne du restaurant La Pirogue à Brazzaville, Olivia Bumba est spécialiste de la cuisine française. Cependant,…
    Read More
    Rebecca Mbette : « L’association Maman Chérie a pour objectif de donner aux femmes les moyens d’assumer leur rôle de première éducatrice de la famille »

    Rebecca Mbette : « L’association Maman Chérie a pour objectif de donner aux femmes les moyens d’assumer leur rôle de première éducatrice de la famille »

    Française d’origine congolaise, Rebecca Mbette, prône l’interculturalité comme une valeur essentielle. C’est pourquoi, profondément marquée par les violences urbaines qui…
    Read More
    Un champ pour chaque moziki, tel est le credo d’Elphie Schella Tsana

    Un champ pour chaque moziki, tel est le credo d’Elphie Schella Tsana

    Un champ pour chaque moziki (mutuelle). C’est une initiative lancée par Mme Elphie Schella Tsana, présidente de l’Association des mères…
    Read More
    Arielle Teddy THOMBET MOUBIHI : « L’éducation est primordiale pour espérer atteindre une réelle égalité des sexes »

    Arielle Teddy THOMBET MOUBIHI : « L’éducation est primordiale pour espérer atteindre une réelle égalité des sexes »

    Arielle Teddy THOMBET MOUBIHI née BOUHOYI vient de totaliser vingt ans de carrière dans le metier de la communication où…
    Read More
    Valdie Kaya : « L’éducation sexuelle commence par la connaissance du sexe opposé »

    Valdie Kaya : « L’éducation sexuelle commence par la connaissance du sexe opposé »

    Valdie Kaya est en train de se spécialiser en sexologie à l’Institut de sexologie de Paris. Elle nous dévoile, ici,…
    Read More
    Appel de Danielle Sassou Nguesso à rejoindre le mouvement Libérons l’égalité

    Appel de Danielle Sassou Nguesso à rejoindre le mouvement Libérons l’égalité

    Mme Danielle Sassou Nguesso, présidente de la Fondation Sounga, a lancé un appel à l’égalité homme-femme et à rejoindre le…
    Read More

  • Toseka