La CNDH se dote d’une plateforme de suivi de la promotion et de la protection des droits de l’homme

La République du Congo, à travers la Commission nationale des droits de l’homme (CNDH), s’est dotée d’une plateforme en ligne dédiée au suivi de la promotion et de la protection des droits de l’homme. C’est l’un des résultats d’un accord de partenariat signé par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et la CNDH en juin 2019. Le lancement officiel de cet outil de monitoring a eu lieu, vendredi 29 janvier 2021, lors d’une cérémonie organisée dans la salle de réunion de la CNDH à Brazzaville.

Valère Gabriel Eteka-Yemet, président de la CNDH, a déclaré que la plateforme est mise à la disposition de tous les ministères, de toutes les institutions et de la société civile œuvrant dans le domaine des droits de l’homme pour faciliter le dialogue et la concertation entre les citoyens, les pouvoirs publics et les acteurs de la société civile.

Autres résultats obtenus en 2020

M. Eteka-Yemet, a également cité deux autres résultats à mettre à l’actif du partenariat PNUD-CNDH : la création du Centre de documentation et de diffusion des matériels sur les droits de l’homme ; ainsi que le renforcement des capacités du personnel de la CNDH par l’acquisition des équipements de bureau et la tenue des ateliers de formation. La CNDH estime que, grâce à l’accompagnement de l’agence onusienne, son institution est désormais en mesure d’exercer ses attributions définies dans la Résolution 48/134 du 20 décembre 1993 de l’Assemblée générale des Nations Unies.

Cette résolution, comme le président de la CNDH l’a indiqué, demande à la commission nationale des droits de l’homme de chaque Etat membre de « contribuer aux rapports que les Etats doivent présenter aux organes et comités des Nations Unies, ainsi qu’aux institutions régionales ; (et de) faire connaître les droits de l’homme (…) en sensibilisant davantage l’opinion publique ».

Le Congo, par la voie du président Denis Sassou-Nguesso, en particulier, apprécie le travail réalisé en 2020 par les institutions en charge des droits humains, y compris la CNDH. Car lors de son adresse à la Nation du 23 décembre 2020, le Chef de l’Etat congolais a déclaré : « Depuis 2009, le Congo s’est régulièrement soumis à l’Examen périodique universel du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies. Pour la troisième fois consécutive, les résultats du passage de notre pays à cette évaluation, en novembre 2018 à Genève, confirment les efforts de la République du Congo dans le respect des droits de l’homme.

 A l’image des années précédentes, nous avons encore noté, en 2020, les encouragements du Conseil des droits de l’Homme des Nations Unies qui vient de prononcer un non-lieu, suite à la plainte émise contre le Congo pour une présumée violation desdits droits lors du référendum constitutionnel d’octobre 2015 ».

Les défis

Cependant, plusieurs défis en matière des droits de l’homme sont encore à relever au Congo. A titre d’illustration, il y a la nécessité de prévenir les violences post-électorales et les violences faites aux femmes et aux filles résultant de la crise sanitaire et socioéconomique liée à la pandémie de Covid-19. Les autorités du pays et leurs partenaires au développement en sont conscients. A cet effet, la CNDH et le PNUD, s’attèlent à organiser des séminaires de formation à l’intention de la Police nationale, la Gendarmerie et l’Armée.

Il est aussi important que les différents ministères et institutions concernés par les 194 recommandations formulées lors du passage de l’Examen périodique universel (EPU) de novembre 2018 donne rapidement une suite à ces recommandations. La plateforme est d’ailleurs conçue pour cela. La représentante résidente adjointe du PNUD au Congo, Emma N’gouan-Anoh, a exhorté les autorités congolaises à fournir un effort pour relever ce défi.

Ci-dessous un extrait de l’allocution de Mme N’gouan-Anoh

« Il était donc nécessaire d’accompagner le pays dans le suivi de la mise en œuvre des recommandations pour contribuer à le préparer à la prochaine revue à mi-parcours de la mise en œuvre des recommandations de l’EPU prévue en mai 2021 (…) La question des droits de l’homme nous concerne tous, détenteur de droits comme porteur d’obligations.

C’est pourquoi, le gouvernement congolais devrait renforcer sa stratégie pour la dynamisation du suivi de mise en œuvre desdites recommandations afin d’aider le pays à améliorer ses scores et à renforcer la dimension participative du suivi et l’inclusivité des parties prenantes (…)

La cérémonie de ce jour est donc une opportunité pour permettre à chacun d’entre nous et à tous les acteurs directement impliqués de renforcer notre implication dans la mise en œuvre des recommandations ».

Jean René Kule Kongba

Partagez cet article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

A propos de l'auteur

Commentaires

  • Journée mondiale de la santé 2021 : l’OMS plaide pour un monde plus juste et en meilleure santé

    Journée mondiale de la santé 2021 : l’OMS plaide pour un monde plus juste et en meilleure santé

    Pour le directeur régional de l’OMS pour Afrique, Dre Matshidiso Moeti, des inégalités en matière de santé subsistent à la fois…
    En savoir plus
    Communiqué de presse relatif au Rapport sur le développement humain 2020

    Communiqué de presse relatif au Rapport sur le développement humain 2020

    Aucun Etat « n’a encore atteint un très haut niveau de développement humain sans avoir exercé une pression énorme sur…
    En savoir plus
    L’Afrique, par la voix de Jean Claude Gakosso, réitère sa revendication d’avoir deux sièges permanents au Conseil de sécurité des Nations Unies

    L’Afrique, par la voix de Jean Claude Gakosso, réitère sa revendication d’avoir deux sièges permanents au Conseil de sécurité des Nations Unies

    « Les pays africains ne peuvent indéfiniment s’accommoder d’être marginalisés dans les cercles où se décide l’avenir du monde entier dont…
    En savoir plus
    Le système des Nations Unies au Congo mise sur la presse pour mieux faire connaître son travail

    Le système des Nations Unies au Congo mise sur la presse pour mieux faire connaître son travail

    Le système des Nations Unies – dont l’appui au développement de la République du Congo remonte dans les années 70…
    En savoir plus

  • António Guterres, appelle à faire du vaccin un bien public mondial et à passer du confinement des sociétés au confinement du virus

    António Guterres, appelle à faire du vaccin un bien public mondial et à passer du confinement des sociétés au confinement du virus

    Après un an de Covid-19, le Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres, appelle à faire du vaccin un bien public…
    En savoir plus
    Guterres : l’Assemblée générale de l’ONU doit rassembler le monde pour vaincre le coronavirus

    Guterres : l’Assemblée générale de l’ONU doit rassembler le monde pour vaincre le coronavirus

    Au début de cette 75e session de l’Assemblée générale des Nations Unies, le chef de l’ONU a plaidé, mercredi, pour…
    En savoir plus
    739 cas de violations des droits de l’homme documentés en RDC en juillet 2020

    739 cas de violations des droits de l’homme documentés en RDC en juillet 2020

    En juillet 2020, le Bureau conjoint des Nations Unies aux droits de l’homme (BCNUDH) en République démocratique du Congo (RDC)…
    En savoir plus
    La Région africaine renforce sa préparation au nouveau coronavirus

    La Région africaine renforce sa préparation au nouveau coronavirus

    Brazzaville, le 5 février 2020 – Bien qu’aucun cas confirmé de nouveau coronavirus n’ait été signalé dans la Région africaine, l’Organisation…
    En savoir plus
    L’Administration Trump menace d’interdire de visa aux enquêteurs de la CPI

    L’Administration Trump menace d’interdire de visa aux enquêteurs de la CPI

    Selon un communiqué de Human Rights Watch (HRW) daté du 15 mars 2019, cette menace serait motivée par « une possible…
    En savoir plus
    JIF 2019 : la CPI se joint aux appels pour une plus grande égalité

    JIF 2019 : la CPI se joint aux appels pour une plus grande égalité

    Aujourd’hui, le 8 mars 2019, la Cour pénale internationale (« CPI » ou la « Cour ») célèbre la Journée…
    En savoir plus

  • Leadership Féminin

    Il est temps de passer à la vitesse supérieure : la participation des femmes

    Il est temps de passer à la vitesse supérieure : la participation des femmes

    Déclaration de Mme Phumzile Mlambo-Ngcuka, Directrice exécutive d’ONU Femmes, à l’occasion de la Journée internationale de la femme, 8 mars…
    En savoir plus
    Désirer  ou dominer ?

    Désirer ou dominer ?

    Cet article publié, trois jours avant la Saint Valentin 2020, n’a nullement l’intention de donner des réponses toutes faites. Son…
    En savoir plus
    Valdie kaya Muissy : « Avec le 8 mars, les femmes africaines ont importé une histoire qui n’est pas la leur »

    Valdie kaya Muissy : « Avec le 8 mars, les femmes africaines ont importé une histoire qui n’est pas la leur »

    Face aux dérives constatées lors des célébrations de la Journée internationale de la femme sur le continent africain, en général,…
    En savoir plus
    Madeleine Mbongo Mpasi : « Les lignes ont semblé bouger pour ce qui est de la liberté de la presse en RDC »

    Madeleine Mbongo Mpasi : « Les lignes ont semblé bouger pour ce qui est de la liberté de la presse en RDC »

    Mariée et mère de famille, Madeleine Mbongo Mpasi est professeure des Universités. Sa spécialité : l’enseignement et les approches théoriques du…
    En savoir plus
    Bichette Lweso Yagbiaka chargée pour renforcer l’ancrage de l’UNC dans le Nord-Ubangi

    Bichette Lweso Yagbiaka chargée pour renforcer l’ancrage de l’UNC dans le Nord-Ubangi

    Fort de son succès à la présidentielle de 2018, en partenariat avec l’UDPS, l’UNC de Vital Kamerhe tient à consolider…
    En savoir plus
    Olivia Bumba « Il faut avoir de la passion pour exercer le métier de cuisinier »

    Olivia Bumba « Il faut avoir de la passion pour exercer le métier de cuisinier »

    Chef de cuisine et patronne du restaurant La Pirogue à Brazzaville, Olivia Bumba est spécialiste de la cuisine française. Cependant,…
    En savoir plus
    Rebecca Mbette : « L’association Maman Chérie a pour objectif de donner aux femmes les moyens d’assumer leur rôle de première éducatrice de la famille »

    Rebecca Mbette : « L’association Maman Chérie a pour objectif de donner aux femmes les moyens d’assumer leur rôle de première éducatrice de la famille »

    Française d’origine congolaise, Rebecca Mbette, prône l’interculturalité comme une valeur essentielle. C’est pourquoi, profondément marquée par les violences urbaines qui…
    En savoir plus
    Un champ pour chaque moziki, tel est le credo d’Elphie Schella Tsana

    Un champ pour chaque moziki, tel est le credo d’Elphie Schella Tsana

    Un champ pour chaque moziki (mutuelle). C’est une initiative lancée par Mme Elphie Schella Tsana, présidente de l’Association des mères…
    En savoir plus
    Arielle Teddy THOMBET MOUBIHI : « L’éducation est primordiale pour espérer atteindre une réelle égalité des sexes »

    Arielle Teddy THOMBET MOUBIHI : « L’éducation est primordiale pour espérer atteindre une réelle égalité des sexes »

    Arielle Teddy THOMBET MOUBIHI née BOUHOYI vient de totaliser vingt ans de carrière dans le metier de la communication où…
    En savoir plus
    Valdie Kaya : « L’éducation sexuelle commence par la connaissance du sexe opposé »

    Valdie Kaya : « L’éducation sexuelle commence par la connaissance du sexe opposé »

    Valdie Kaya est en train de se spécialiser en sexologie à l’Institut de sexologie de Paris. Elle nous dévoile, ici,…
    En savoir plus

  • Toseka